Formation orthographe à Toulouse

Vous souhaitez améliorer votre orthographe ? La formation orthographe à Toulouse s’adresse à tous ceux qui souhaitent acquérir une orthographe irréprochable..

Les intervenants à cette formation en orthographe sont des professeurs de Français. Ils vous aident à cibler vos lacunes en orthographe. Participez aux cours d’orthographe à Toulouse grâce à votre droit individuel à la formation.

Poser une question ou réaliser cette formation Decouvrez les differentes etapes de votre formation

Bandeau image separation

Cours d’othographe à Toulouse

Les cours d’orthographe à Toulouse vous permettront d’en finir avec vos lacunes en Français, tant du point de vue orthographique que de la conjugaison ou de la syntaxe.

Grâce aux exercices pratiques, les candidats seront en mesure de rédiger un texte sans aucune erreur. Prenez part aux cours d’orthographe à Toulouse.

Réalisez une évaluation personnalisée
Pointille separation

Remise à niveau en orthographe à Toulouse

Les participants à la formation en orthographe à Toulouse seront amenés, au travers d’exercices pratiques, à revoir l’ensemble des bases du Français.

Le principal avantage de cette formation réside dans l’évaluation des besoins du candiat. Quel que soit votre niveau, accédez à des cours d’othographe à Toulouse.

Réalisez votre formation sur mesure
Ligne separation

 Comprendre, s'informer, décider : F.P.P vous guide pas à pas.

Découvrez le droit individuel à la formation Obtenez des conseils pour la mise en oeuvre de votre formation Faite le point sur votre formation et trouvez votre formation



L’orthographe : une passion française ?

L'orthographe serait une passion française. Et voilà qu'en cette rentrée 2009, le livre de François de Closets, Zéro Faute, relance la polémique. Le journaliste et essayiste s'y proclame «nul» en orthographe et rescapé miraculeux d'une sélection injuste. Il plaide à grand renfort médiatique pour une «simplification» de cette orthographe française, selon lui à la fois arbitraire et figée.

Partisans d'une sacralisation de la langue contre pragmatiques conscients des difficultés de la jeunesse : l'opposition est si simple qu'elle passe largement à côté de l'essentiel. «On en est encore là ! s'exclame Françoise Candelier, institutrice. Le problème est toujours posé à l'envers.» Car pour ces professeurs qui sont confrontés chaque jour à des jeunes largement fâchés avec la langue, une réforme de l'orthographe semble une marotte d'intellectuel cabotin.

Source LeFigaro


L'ACTU FPP